La Réglisse

La réglisse (Glycyrrhiza glabra L.) est une plante vivace, aux racines aromatiques.
Glycyrrhiza vient du grec "glycys", doux et "rhidza", racine.
C’est la raison pour laquelle nous pouvons la connaître également
sous les noms de bois doux, bois sucré ou racine douce.
Sa tige, d’un mètre ou plus, est cylindrique, simple et dressée.
Elle possède de grandes feuilles de 7 à 15 cm de long et porte des petites fleurs violettes d’environ 1 cm.
Pour sa croissance, elle a besoin d'un sol riche et un climat chaud. Ainsi nous pouvons la trouver en région méditerranéenne, mais aussi aux États-Unis, au Moyen-Orient, dans les Balkans et en Afrique du Nord.

Son histoire

La réglisse était connue des Grecs et des Romains, qui l'employaient notamment pour éclaircir la voix.
A l’époque, considérée comme vertu médicinale, elle entrait dans la composition de la boisson dite « hospitalière », qui se trouvait sur les tables de chevet dans tous les hôpitaux.
En France, à la fin du XIXème siècle, les villes de Moussac et d’Uzès symbolisent la prospérité économique de l’industrie de la réglisserie dans le sud.


Ses bienfaits


Dès 1950, les bienfaits de la réglisse se sont fait connaître du public :
Propriétés anti-inflammatoires digestives (gastrite), expectorantes (bronchites, toux), anti arthritiques, stimulantes ( pharmacopée chinoise)…
La réglisse est officiellement reconnue dans la pharmacopée de l'Union Européenne. Chaque année, des études démontrent ses bienfaits sur la santé.

 

Confiserie

La confiserie à la réglisse est associée pour beaucoup à notre enfance.
Qui ne s’est pas empressé, chaque semaine, de s’offrir une grande poche remplie de bonbons en tout genre avec l’argent de poche donné par nos parents.
Nous pouvons savourer la réglisse sous forme dure, souple, coulée ou encore dragéfiée.

Quelques précautions

En cas de consommation excessive (haute dose) et prolongée de glycyrrhizine, un syndrome d’intoxication est possible (hypertension, céphalées, rétention d’eau).
Des interactions médicamenteuses peuvent survenir (diurétiques, corticostéroides, digitalines).